pierres fondations equilibre les clés

Les 10 Actions Qui ont Transformé ma Vie de Migraineuse : Un Chemin vers la Découverte de la Respiration

Plonger dans l’univers des migraines peut sembler être une quête sans fin, un dédale de traitements, de conseils et d’espoirs souvent déçus. En tant que personne ayant traversé ce parcours tumultueux, je comprends parfaitement les hauts et les bas, les espoirs et les désillusions qui accompagnent chaque migraineux.

Mon propre voyage vers le soulagement des migraines a été semé d’embûches et de découvertes surprenantes. Au fil des années, j’ai essayé diverses approches, visité différents spécialistes, et expérimenté une multitude de techniques pour dompter ces douleurs lancinantes. Chaque tentative, chaque échec, chaque petit succès m’a conduit un peu plus loin sur le chemin de la compréhension et de la guérison.

C’est ainsi que j’ai rassemblé une collection d’actions, de stratégies et de rituels qui ont non seulement apaisé mes propres migraines, mais ont également transformé ma perspective sur la vie et la santé. Ces actions, que je partage avec vous aujourd’hui, sont le fruit de mes expériences, de mes recherches et de mes moments de vérité au cours de cette aventure.

Dans cet article, je vous invite à découvrir les 10 actions qui ont façonné mon parcours de migraineuse. Chacune de ces étapes représente un pas vers la liberté, une exploration de soi-même et une révélation surprenante. Que vous soyez nouvellement diagnostiqué ou un vétéran de la lutte contre les migraines, j’espère que ces enseignements pourront éclairer votre propre chemin vers le soulagement et la sérénité.

1- Évite les Sujets Brûlants

Il existe des conversations ou des circonstances qui peuvent rapidement faire monter la pression, déclenchant ainsi des réactions émotionnelles intenses susceptibles, si elles ne sont pas maîtrisées, de se transformer en migraines lancinantes.

Apprends à écouter les signaux de ton corps. Si tes mots s’emballent, si ta voix s’élève, ou si tu ressens une agitation intérieure comparable à une cocotte-minute sur le point d’exploser, il est temps d’intervenir. Tu peux sentir ta température corporelle augmenter, tes muscles se crisper… à ce stade, il est crucial de faire une pause.

Prends un moment pour respirer profondément et recentrer consciemment la conversation vers des sujets plus apaisants, ou autorise-toi simplement à t’éloigner temporairement de la source de ton agitation.

➡️ Dans ces moments, la méthode 4-7-8 peut devenir ton alliée précieuse :

Inspire doucement par le nez en comptant jusqu’à quatre. Retiens ta respiration en comptant jusqu’à sept. Puis, expire complètement par la bouche en comptant lentement jusqu’à huit. Répète ce cycle quatre fois pour inviter le calme dans ton esprit et dans ton corps.

2- Adopter une Activité Sportive Régulière

Le sport ne se résume pas simplement à maintenir une forme physique, c’est bien plus que ça. Il s’agit d’une véritable source d’endorphines, ces fameuses « hormones du bonheur » qui procurent une sensation de bien-être pendant et après l’exercice. C’est pourquoi une activité physique régulière est indispensable, non seulement pour ton bien-être général, mais aussi pour éloigner les migraines.

Cependant, il est crucial de faire preuve de modération dans l’intensité de l’exercice. Se lancer dans une séance trop intense peut avoir l’effet inverse et déclencher une migraine. L’équilibre est donc la clé.

➡️ Il est recommandé d’opter pour des exercices doux tels que la marche, le yoga, le Pilates ou la natation. Ces pratiques sont idéales pour relâcher les tensions sans trop solliciter ton corps.

Pour débuter en douceur, pourquoi ne pas inclure une promenade de 30 minutes dans ta routine quotidienne ? Des études ont démontré que la marche quotidienne peut contribuer à réduire la fréquence des migraines.

En intégrant régulièrement ces pratiques, tu renforces ton corps et ton esprit, créant ainsi une barrière naturelle contre les migraines. Prends plaisir à bouger et ressens les bienfaits sur ta santé et ton humeur. L’essentiel est de bouger à ton rythme et de savourer la différence que cela apporte à ta vie.

3- Soigne ta Posture

Voici quelques conseils pour maintenir une bonne posture, que ce soit en position assise ou debout :

En position assise : Opte pour une chaise offrant un bon soutien au creux de ton dos. Assure-toi que tes pieds reposent à plat sur le sol et que tes genoux forment un angle droit. Si nécessaire, utilise un repose-pieds pour un meilleur alignement.

Devant l’écran : Que ce soit devant ton ordinateur ou ton téléphone, veille à ce que l’écran soit positionné à hauteur des yeux pour éviter de pencher la tête en avant, ce qui pourrait entraîner une tension excessive dans la nuque.

Clavier et souris : Dispose-les à une distance qui permet à tes coudes de rester près de ton corps et de former un angle de 90 degrés. Cela contribuera à réduire la tension au niveau des épaules.

En position debout : Répartis équitablement ton poids sur les deux pieds, maintiens tes épaules détendues mais droites, et contracte légèrement tes abdominaux pour soutenir ta posture.

➡️ Astuce supplémentaire : Si tu passes de longues heures assis, programme un minuteur pour te rappeler de te lever et de bouger toutes les heures. Profite de ces pauses pour faire quelques étirements ou simplement marcher un peu.

Pourquoi c’est important : En améliorant ta posture, tu réduis la pression exercée sur tes muscles et tes articulations, ce qui contribue à prévenir l’accumulation de tensions susceptibles de déclencher des migraines. Adopter cette habitude simple mais efficace soutient non seulement ta santé générale, mais aussi ton bien-être

4- Ne te Prends Plus la Tête et Lâche Prise

Oui, je sais… Plus facile à dire qu’à faire !

Cependant, reconnaître que les pensées incessantes et les préoccupations constantes peuvent conduire à des migraines sévères représente un premier pas crucial.

Prendre conscience de ce cycle te permet de prendre du recul et d’amorcer le changement.

➡️ Pour y parvenir, pratique la pleine conscience :

Dès que tu remarques que tu commences à ruminer ou à t’inquiéter excessivement, accorde-toi une pause. Prends conscience de cette situation et dirige ton attention vers ta respiration ou les sensations corporelles présentes. Concentre-toi sur le rythme de ta respiration, ressens le contact de tes pieds avec le sol, l’air qui caresse ta peau… tout ce qui te ramène pleinement dans l’instant présent.

5- Lève le Pied et Trouve ton Équilibre


Dans la course du quotidien, prendre le temps de ralentir peut sembler contre-intuitif. Pourtant, c’est souvent ce qu’il faut pour éviter que la pression n’atteigne le point de non-retour.

➡️ Équilibre travail-loisir : Sois vigilant(e) avec ton emploi du temps. Fais de vraies pauses, loin de ton bureau et de tes écrans. Toutes les heures, octroie-toi une pause de 5 minutes pour t’étirer et respirer. Ces courts instants peuvent réinitialiser ton système nerveux et diminuer la probabilité de tensions qui mènent aux migraines.

➡️ Apprendre à dire non : Si ton agenda déborde et que ta charge mentale te submerge, il est temps de poser des limites. Dire non à des engagements supplémentaires n’est pas un signe de faiblesse, mais de sagesse. C’est reconnaître que ta santé et ton bien-être sont prioritaires.

Pourquoi ça marche : Les pauses régulières réduisent l’accumulation de stress et permettent de maintenir une tension musculaire basse, deux éléments clés dans la prévention des migraines. En te donnant la permission de ralentir, tu offres à ton corps et à ton esprit l’occasion de se régénérer et de rester équilibrés.

En adoptant cette philosophie de « lève le pied », tu favorises un style de vie qui non seulement préserve de la migraine, mais améliore aussi ta qualité de vie globale. Tu mérites ces moments de respiration, alors fais-en une priorité.

6- Reste Bien Hydraté


L’hydratation est ton alliée discrète mais puissante dans la lutte contre les migraines.

➡️ As-tu bu assez d’eau aujourd’hui ? Vise environ 2 litres par jour. Un bon indicateur d’hydratation est la couleur de ton urine : elle devrait être d’une couleur pâle, presque comme de l’eau claire.

Pour bien t’hydrater, voici quelques conseils pratiques :

Commence fort : Dès le matin, accueille le jour avec un grand verre d’eau température ambiante. C’est le signal parfait pour réveiller ton corps et commencer à hydrater ton système.

Bois régulièrement : Ne te fie pas à la soif pour boire. Garde une bouteille d’eau réutilisable à portée de main et prends de petites gorgées tout au long de la journée.

Astuce savoureuse : Si l’eau te semble monotone, pimente-la avec des tranches de concombre, de citron, ou même quelques feuilles de menthe pour une touche rafraîchissante. Non seulement cela rendra l’eau plus attrayante, mais cela ajoutera aussi une touche de plaisir à ton hydratation quotidienne.

Pourquoi c’est crucial : Une bonne hydratation aide à maintenir la pression sanguine stable, transporte les nutriments essentiels dans ton corps, et assure un fonctionnement optimal de tes cellules, y compris celles de ton cerveau. En t’hydratant consciemment, tu peux réduire significativement le risque de déclencher une migraine.

7- Surveille tes Expressions Faciales

Froncer les sourcils peut devenir une habitude inconsciente, surtout en période de concentration ou de stress. Pourtant, sais-tu que cette simple action peut contribuer à la tension au niveau du front et favoriser l’apparition de migraines ?

C’est simple : si tu observes des rides du lion, cela indique très probablement que, comme moi, tu fronces le sourcil !

➡️ Pour détendre les muscles du visage, tu peux pratiquer des exercices de relaxation faciale, comme le yoga du visage. Quelques minutes d’étirement et de massage peuvent suffire à détendre les traits de ton visage.

➡️Assure-toi également d’améliorer ton environnement de travail. Un éclairage trop vif ou un poste de travail mal ajusté peuvent te faire plisser les yeux sans que tu t’en rendes compte. Fais les ajustements nécessaires pour que ton espace soit confortable et ne t’incite pas à froncer les sourcils.

➡️Pense également à faire des pauses pour tes yeux, surtout si tu passes de longues heures devant un écran. Fermer les yeux quelques instants et laisser la pénombre apaiser ton regard peuvent contribuer à détendre ton visage.

➡️ Et n’oublie pas de relâcher tes épaules. La tension dans les épaules et le cou est souvent liée à celle du visage. En baissant consciemment tes épaules, tu enverras un signal de détente à l’ensemble de ton corps.

8- Évite les Éléments Déclencheurs

Reconnaître les déclencheurs est crucial pour prévenir et gérer les migraines. Voici une liste des déclencheurs les plus courants :

  1. Alimentation : Certains aliments et additifs, tels que les fromages vieillis, les aliments riches en tyramine, le chocolat, le glutamate monosodique (MSG), les conservateurs alimentaires comme les nitrates, ainsi que les boissons alcoolisées ou caféinées, peuvent déclencher des migraines.
  2. Hormones : Les femmes peuvent ressentir des migraines liées au cycle menstruel en raison de fluctuations hormonales, notamment des baisses de l’œstrogène.
  3. Stress : Le stress, qu’il soit émotionnel ou physique, est un déclencheur fréquent. Il peut provenir de pressions au travail, de soucis familiaux, ou même de stress post-traumatique.
  4. Changements environnementaux : Les changements de météo, de pression atmosphérique, les lumières vives ou scintillantes, les bruits forts ou certains parfums peuvent déclencher des migraines chez certaines personnes.
  5. Modifications du sommeil : Trop ou trop peu de sommeil, les changements dans les horaires de sommeil, ou même la qualité du sommeil, peuvent être des facteurs déclenchants.
  6. Médicaments : Certains médicaments, notamment ceux qui dilatent les vaisseaux sanguins, peuvent déclencher des migraines.
  7. Déshydratation et sauts de repas : Ne pas boire suffisamment d’eau ou manquer de nourriture pendant de longues périodes peut déclencher des migraines.
  8. Exercice physique intense : Pour certaines personnes, un exercice trop intense peut être un déclencheur.

Chaque personne étant unique, les déclencheurs varient d’un individu à l’autre. Tenir un journal des migraines peut aider à identifier et à éviter vos déclencheurs personnels.

Télécharge ton journal des migraines ici

9- Accorde-toi du Bon Temps


Ne sous-estime jamais le pouvoir du plaisir et de la détente dans ta lutte contre les migraines. Se ménager des moments à soi, pour des activités qui réchauffent le cœur, est essentiel pour ton équilibre intérieur.

➡️ Intègre la détente dans ton quotidien : Que tu sois passionné(e) par la lecture, le jardinage, la peinture ou simplement l’écoute de ta musique préférée, fais de ces plaisirs simples une part régulière de ta journée. La clé est de choisir des activités qui te font sourire, qui te détendent profondément.

➡️ Planifie tes moments de joie : Bloque dans ton agenda des temps dédiés à ce qui te rend heureux(se). Une soirée jeux de société en famille, une balade en nature, ou une heure de peinture en solo, ces instants sont précieux.

En t’accordant ces parenthèses enchantées, tu renforces ta résilience face au stress, tu réduis les tensions et tu crées un environnement moins propice aux migraines. Prends du plaisir, relâche la pression et observe comment tes journées s’illuminent.

10- La Révélation : La Respiration comme Clé de Tout

C’est avec une profonde conviction que je partage aujourd’hui une découverte qui a transformé ma vie : la respiration, souvent sous-estimée, est en réalité la clé de la gestion des migraines. Tout ce parcours, chaque action entreprise, converge vers cet élément fondamental.

➡️ Pratiquer la Respiration Abdominale plusieurs fois par jour offre bien plus qu’un simple réflexe vital ; c’est une porte vers la détente et la maîtrise de soi. En intégrant consciemment la respiration abdominale à ton quotidien, tu offres à ton cerveau une bouffée d’oxygène et un moment de calme, essentiels pour éloigner les migraines.

Voici comment procéder : Place une main sur ton ventre, juste sous tes côtes. Inspire profondément par le nez, en veillant à ce que ta main sur ton ventre monte. L’air doit atteindre la partie la plus basse de tes poumons. Puis, expire par la bouche, en engageant consciemment les muscles abdominaux pour vider complètement l’air.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? La respiration abdominale active le système nerveux parasympathique, également connu sous le nom de système de « repos et de digestion ». C’est l’antagoniste du système de « lutte ou de fuite », qui s’active lors de stress. En pratiquant régulièrement cette technique, tu parviens à calmer ton esprit et ton corps, réduisant ainsi la fréquence et l’intensité des migraines.

Conclusion


En continuant ainsi à intégrer ces différentes actions dans ton quotidien, tu pourras non seulement améliorer ta qualité de vie mais aussi réduire l’impact des migraines sur ton bien-être. La découverte de l’importance cruciale de la respiration dans ce processus illustre comment chaque aspect de ta vie peut être interconnecté. En prenant conscience de l’importance de la respiration et en l’intégrant à ta routine quotidienne, tu pourras transformer ta façon de gérer les migraines et retrouver une vie plus apaisée. N’oublie pas que chaque personne est unique, et il est important de trouver les stratégies qui te conviennent le mieux.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

About the author

Commentaires

  1. Merci pour tous ces excellents conseils qui peuvent finalement être appropriés que l’on souffre de migraine ou pas. Je ne pensais pas que les sujets brûlants ou les conversations un peu vives puissent déclencher une migraine… Et j’ai beaucoup aimé les conseils de posture, très certainement car j’en ai bien besoin ????.

    1. Merci beaucoup Maud pour ton commentaire. En effet les personnes migraineuses sont plus sensibles que les autres aux différents stimulis. Qu’ils soient internes ou externes ;).

  2. Le point culminant de cet article réside dans la « révélation » de Nathalie sur le rôle fondamental de la respiration dans la gestion des migraines. Elle explique comment la pratique de la respiration abdominale peut activer le système nerveux parasympathique, permettant ainsi de calmer l’esprit et le corps.

    J’ai apprécié la manière dont Nathalie partage son cheminement personnel, des épreuves aux découvertes, avec beaucoup d’authenticité et de bienveillance. Son témoignage est une source d’inspiration pour tous ceux qui souffrent de migraines et cherchent des solutions concrètes.

    Les différentes actions proposées semblent judicieuses et facilement applicables au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *